dimanche 29 mai 2016

Bilan du Mois d'avril 2016

Bilan du Mois d'avril 2016.




Dans ce rendez-vous littéraire, nous allons vous donner le nombre total de pages lues ce mois-ci ainsi que tous les livres que nous avons lu et nos avis dessus ainsi que d'autres petites choses comme des statistiques et un petit récapitulatif


EXCUSEZ NOUS CE BILAN ARRIVE TRES TRES EN RETARD... :(



Camille : 


- Nombre total de pages lues : 4 705 pages lues.
- Nombre de livres lus :  13 Livres lus. 
- Nombre d'articles postés  : 4 chroniques. 


Livre lus :


   
   
   

- La Passe-Miroir tome 1, de Christelle Dabos. Un univers des plus original et une héroïne attachante, une très bonne lecture. 


- Miss Pain d'épices de Cathy Cassidy. C'est un livre que j'ai énormément apprécié, moi qui était déçue des derniers livres de Cathy Cassidy, que je trouvais rapides et presque trop enfantins, et bien je suis vraiment surprise de cette lecture !


- La Déferlante de Michael Buckley, qui est une lecture que j'ai bien aimé, mais sans plus.
- Les étoiles de Noss Head 1 et 2 de Sophie Jomain que je relisais, et que j'ai autant aimé que la première fois ! J'aime vraiment beaucoup ces livres. 


- Les étoiles de Noss Head 3, de Sophie Jomain, que je lisais donc pour la première fois. Si certaines choses m'ont déçues par gout personnelle, c'est un troisième tome que j'ai adoré.


- Game of Thrones tome 2 de G.R.R. Martin. J'apprécie énormément, bien que je sois quelques fois un peu perdue puisque je suis en même temps la série ^^. 


- Red Queen, de Victoria Aveyard. J'ai bien aimé ce livre, mais j'ai été déçue. Je m'attendais à plus, et ce livre restait malheureusement dans un schéma dystocique déjà-vu, à mon goût. 


- Harry Potter 1 de J.K. Rowling, que j'ai naturellement beaucoup aimé.
- Phone Play de Morgane Bicail que j'ai bien aimé malgré un côté un peu surjoué dans le livre.


- Une Braise sous la Cendre de Sabaa Tahir qui est parfait, mon coup de coeur du mois, sans hésiter ! 


- Le Bal des voleurs de Jean Anouilh, que j'ai, à ma grande surprise, vraiment bien aimé. La pièce était drôle et facile à comprendre :). 


- L'écume des jours de Boris Vian, que j'ai trouvé très beau, même si je n'ai pas spécialement accroché au début, la fin m'a énormément touchée. 


Meilleur livre du mois :

Sans hésitation :
Une Braise sous la Cendre de Sabaa Tahir, un coup de coeur. 


Une jolie citation :

" Par moments, j'ai l'impression d'apercevoir le reflet fugace d'un visage étranger, celui d'une fille fantomatique aux yeux tristes et à l'air perdu. Je me dis parfois que si je tournais la tête assez vite, ou si je plissais un peu les yeux, je n'aurai qu'à tendre la main pour effleurer ses joues rondes et lui redonner le sourire.
Ce visage, c'est celui de la fille que j'étais autrefois". 
Miss Pain d'épices, Cathy Cassidy.


Plus grande surprise du mois :

Le Bal des voleurs de Jean Anouilh, une lecture sympathique que je ne m'attendais pas à autant apprécier. 


Une déception ?

Red Queen de Victoria Aveyard est une deception, pas énorme, mais je m'attendais à mieux. J'ai trouvé, comme je l'ai déjà dit, le schéma de l'histoire classique, et qu'il y avait un manque d'approfondissement au niveau des personnages. Par contre la fin m'a énormément surprise, je me suis faite totalement manipulée, et c'est un gros point fort dans ce livre. 

Le personnage du mois :


Je vous aurai sûrement dit Laia ou Ophélie, si je n'avais pas lu l'Ecume des jours.
Colin est pour moi LE personnage du mois. C'est quelqu'un que j'ai vraiment aimé, je l'ai trouvé touchant, un adulte avec une âme d'enfant, qui respire la bonté et la gentillesse. 

L'auteur du mois :

Hum. Je pense à Christelle Dabos, qui a une plume très riche et qui fait preuve d'un grand humour.
L'Univers du mois :

J'hésite entre quatre univers :
- Celui de la passe-miroir, qui est vraiment du jamais-vu, à tel point que j'ai eu quand même du mal à y entrer.
- Celui d'Harry Potter, qui sans surprise est un de mes univers préférés de tout les temps.
- Celui d'une braise sous la cendre qui est passionnant est juste génial !
- Celui de Game Of Thrones que j'aime tellement. 
Eh bien… Je ne sais pas (désolée ^^'). 

LE couple du mois :

Hmhm. Compliqué. Je vais dire Hannah et Leith ou Cannelle et Sam, ou le couple de l'Ecume des jours il n'y a pas d'autres couples à proprement parlé que je pourrai vous dire, quoi que je rêve d'en voir formés quelques uns ;). 

Le bookboyfriend du mois :

Sans aucune -aucune- hésitation, Elias, d'Une braise sous la Cendre. 

Le petit plus du mois :

Rien de particulier pour ce mois d'avril, j'ai commencé à re-re-regardé Game of Thrones à partir de la saison 1 pour me préparer à la sortie de la saison 6 ;). 


Pauline :

-Nombre total de pages lues ce mois-ci: 5 livres
- Nombre de livres lus ce mois-ci : 1742 

                                                                        Livre lus:

    
  •  La Sélection, Histoires Secrètes : La reine et le préférée, Kiera Cass. J'ai beaucoup aimé ce livre. C’était super intéressant de découvrir les parents de Maxon quand ils étaient jeunes et également de mieux découvrir Marley, la meilleure amie d'America :)
  • La Sélection : l'Héritière (tome 4), Kiera Cass  j'ai adoré ce livre ! Même si au départ je ne supportais pas Eadlyn, elle se comportait vraiment comme une enfant pourrie gâtée et surtout elle était très très prétentieuse. Heureusement, elle change un peu vers la fin du roman! 
  • Harry Potter et la Chambre des Secrets, JK Rowling. J'ai adoré ce deuxième tome, je m'ai encore plus aimé que le premier je crois ! 
  • Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, JK Rowling. Ce troisième tome était génial ! J'ai juste adoré !! *-*
  • Sans prévenir, Matthew Crow. C'était une très bonne lecture mais je m'attendais à mieux... Je ne sais pas pourquoi, il y a une petite chose qui a fait que ce n'était pas une lecture mémorable...

Meilleur livre du mois : 


Sans hésitation : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban !!

Plus grande surprise du mois ? 

La Sélection : la Reine et la Préférée

Meilleur univers Fantastique ?

Harryyyyy Pooooooooooootter !! 
(n'oubliez pas prononcer toutes les voyelles ;D )

Plus beau couple ?

Ambre et Francis dans Sans Prévenir


Futur époux :

Euh... sûrement Kile ! Je l'ai adoré !

Une déception ? 

Une petite déception pour Sans Prévenir, mais très petite ;)

Le personnage du mois :

Je dirais Eadlyn car c'est un personnage quand même très intéressant à découvrir...

L'auteur du mois :

JK Rowling !!
On espère que l'article vous aura plu !!

mercredi 25 mai 2016

Notre invitée du mois de mai 2016 : Hopeless

L'invitée du mois : Lyna !


Bonjour à tous ! On vous retrouve aujourd'hui, pour le rendez-vous littéraire mensuel que nous avons inventé où nous laissons la parole à des personnes extérieurs au blog pour vous faire découvrir des livres que nous n'aurions pas forcément lu. :)

Ce mois-ci, nous vous présenton Lyna, qui a écrit une chronique sur Hopeless de Colen Hoover. Autant dire que quand j'ai lu cette chronique, j'ai été époustouflée ! Très bien écrite, et Lyna montre aussi sa personnalité joyeuse et plutôt drôle je dois dire, qui engage à continuer la lecture. Franchement Lyna, maintenant j'ai bien envie de découvrir ce livre ! ;)



Notre invitée du mois :


Hallù ! C'est encore moi, Lyna !

Peut-être certains d'entre vous me reconnaissent-ils du fait de ma première chronique postée sur le blog, il y a de cela quelques mois. Si ce n'est pas ton cas, (honte à toi, misérable larve !^^), n'hésite pas, jeune lecteur/lectrice, à y jeter un œil ! (critique co-publiée avec Gabrielle,au sujet du Noir est ma Couleur, d'Olivier Gay).

Avant de débuter cette deuxième chronique, je souhaite tout de même renouveler mes remerciements à l'intention de Pauline et Camille, m'offrant aujourd'hui, et à nouveau, la possibilité de m'exprimer par rapport à un ouvrage qui m'aura clairement remuée, à savoir Hopeless de Coleen Hoover.

Bien, écran d'ordi et touches numériques,

Débutons sans attendre cette chronique !


Hopeless.




Titre: Hopeless
Titre original: Hopeless
Auteur: Colleen Hoover
Traduction: de l'anglais (américain) par Maud Desurvire
Prix: 18, 50 €
Nombre de pages: 506







Quatrième de couverture :

Depuis qu'elle est toute petite, Sky, dix-sept ans, ne ressent aucune émotion pour personne. Elle vit avec sa mère adoptive, sans aucun souvenir de ses parents biologiques, et si elle sait que les garçons la trouvent jolie, leurs attentions la laissent de marbre.

Tout cela change lorsque, après des années de scolarisation à domicile, elle intègre le lycée et y croise Holden, le bad boy par excellence. Non seulement il semble l'épier, la suivre, mais il sait beaucoup de choses sur elle. Et le moindre regard de sa part la plonge dans un trouble profond...

Déstabilisée par des sentiments qu'elle ne connaissait pas, Sky découvre rapidement que Holden n'est pas celui que tout le monde croit, et qu'il détient la clé de son passé.

Mais pourquoi Sky ne se souvient-elle toujours de rien
?


"Rien de pire que le sentiment de culpabilité  qu'on éprouve quand on est capable, malgré soi, d'aimer la source de nos souffrances".

L'avis de Lyna :


Je me dois d'avouer que ce roman, de prime abord, m 'apparaissait davantage comme une romance banale - donc indigne d 'intérêt - que comme un livre d'exception.
En effet, il faut admettre que, ni la couverture du roman, ni sa quatrième de couverture ont directement pu attiser chez moi la moindre curiosité.


Voyez par vous-même : on entame le récit avec l'histoire - semblant plutôt rébarbative - de Sky, 17 ans, adolescente faisant son entrée au lycée. Élevée depuis son plus jeune âge dans un cadre de vie paisible et vide de tout appareil technologique (pas d'internet, d'ordinateur, de portable ...), elle accepte parfaitement le fait d'être une enfant adoptée n'ayant aucun souvenir de son passé.

À l'instar de sa meilleure amie Six, elle enchaîne les petis copains sans attacher une réelle importance à ces relations (ces-dernières tendant plus à des rencontres "physiques" avec les garçons).
De fait, côté émotion, Sky n'a jamais rien ressenti envers les êtres du sexe opposé...
Et puis, elle fait la rencontre de Holder. Un choc, pour elle, qui tombe instantanément sous le charme du jeune homme, tatoué au bras de la mention "HOPELESS".
Elle qui est pourtant habituée au néant pour ce qui est des sensations, il s' agit ici d'un véritable déboussolement !

And here we are. L'habituel coup de foudre, prémice de l'énième histoire à l'eau de rose stéréotypée !
Même si on assiste par la suite à une évolution du couple assez passionnée et plutôt attendrissante dans les propos échangés par les deux protagonistes..voilà qui peut apparaître comme une fiction déjà vue !

Enfin, ça, c'est ce que l'auteure veut nous faire croire, et elle y parvient pleinement. Avec un récit doux et toujours teinté d'humour, on ne peut QUE penser : Oh ! Ce qu'ils sont adorables ces petits tourtereaux, éprouvant un amour si ardent l'un pour l'autre...
SAUF QUE NON. Une fois arrivé à la moitié (environ )du roman, une succession de détails commencent à accrocher l'œil.
Pour les personnages comme pour le lecteur, les premières interrogations apparaissent.
Des questions ne m'ayant jamais effleuré l'esprit auparavant, commencent à se former. Mais quelle est la réelle identité personnages? Que nous cachent-ils ?
Transportée par les nombreux retours en arrière, 13 ans dans le passé, je ne vois plus les pages défiler, toujours en quête de réponses.
Les questions, dévorantes, persistent à se développer, polluant mon esprit, à l'instar de la vie de Sky et d'Holder.

Un coup de poing. C'est l'unique élément auquel je pourrais plus ou moins comparer la vive émotion que j'ai ressentie, parvenue aux trois quarts du livre.

Une révélation, difficilement acceptable, est faite, de même que l'évocation d'un sujet de société. 
Croyez-moi, je souhaiterais réellement vous en dire plus à propos de cette chute foudroyante,mais c'est impossible. 

Selon moi,Hopeless appartient à la rare catégorie de livres qui DOIVENT obligatoirement être lus, être personnellement découverts afin que chacun en saisisse le sens et tire ses propres conclusions.

En ce qui concerne la nature de ce "sujet", sachez que la dénonciation qu'en fait l'auteur ne peut être que qualifiée d'honorable. Ce mal, qui fait aujourd'hui encore, de nombreuses victimes, a pour nécessité d'être pointé de la sorte ! Car, à mon sens, son évocation , à notre échelle comme à un niveau mondial, aurait besoin d'un gros développement...

Que de paroles obscures, j'imagine, pour un individu n'ayant pas lu ce roman ! Mais, quoi qu'il en soit, Hopeless aura été, pour moi, source d'un grand bouleversement intérieur. Ce livre dégage une force phénoménale de par ses deux personnages principaux, demeurant liés malgré le chaos de l'indescriptible situation de laquelle ils sont prisonniers. En outre, Hopeless m'aura beaucoup ouvert à la réflexion, quant à la profondeur des sentiments de l'Homme, aux maux atroces auquels certains sont parfois forcés de faire face, et à la bravoure de ces-derniers lorsqu'ils se décident à rester debout, touchés, mais néanmoins vivants.

J'espère, et vous souhaite à tous, d'un jour, trouver un roman aussi bouleversant, et propice à si grand enrichissement personnel. Merci à l'auteure pour cet ouvrage saisssant, et qui, à chacune de mes (re) lectures, m'émeut aux larmes.

Bien... C'est sur cette note plutôt tragique, vous en conviendrez, que je conclus cette chronique portant sur Hopeless, un roman que je ne cesserai sans doute jamais de conseiller !

Un récit profond, troublant.
Hopeless, et il s'agit là d'une certitude, restera à jamais mon roman préféré.

jeudi 19 mai 2016

Miss pain d'épices

Chronique de Camille 


Miss pain d'épices.


Auteur : Cathy Cassidy 
Titre original : Ginger Snaps 
Langue originale : Anglais (UK)
Traducteur : Anne Guitton
Date de sortie : 2011 V.O // 2015 traduction française
Prix : 14,90€
Nombre de pages : 254 pages 

lu en : avril 2016









Quatrième de couverture :

Je m'appelle : Cannelle
Mon âge : 13 ans
Je suis : rousse
J'aime : Sam, un garçon décalé que ma meilleure amie déteste
Je rêve : d'assumer mes sentiments
Mon problème : j'ai peur de perdre mes amis et de redevenir celle dont tout le monde se moque.

" Je me dis qu'il en va de même pour l'amitié. Il suffit parfois d'ajouter un nouvel ingrédient au mélange pour que le résultat soit encore meilleur. "

Mon avis :

Cela fait depuis le CM2 que je lis les livres de Cathy Cassidy, que j'aime particulièrement pour leur douceur et la bonne humeur qu'ils apportent. Si j'étais déçue par deux des derniers livres que j'ai lu de l'auteur (Aux délices des Anges, Coeur Cookie), qui se déroulaient trop vite et étaient, peut être, trop "jeunesse" à mon goût ; je me suis tout de même jetée sur celui-ci, que j'ai d'ailleurs fait dédicacé lors de ma troisième rencontre avec l'auteur, une personne adorable, qui correspond tout à fait à l'image sweet de ses livres. 

" Par moments, j'ai l'impression d'apercevoir le reflet fugace d'un visage étranger, celui d'une fille fantomatique aux yeux tristes et à l'air perdu. Je me dis parfois que si je tournais la tête assez vite, ou si je plissais un peu plus les yeux, je n'aurai qu'à tendre la main pour effleurer ses joues rondes et lui redonner le sourire. 
Ce visage, c'est celui de la fille que j'étais autrefois. " 

J'ai été très surprise quand j'ai commencé la lecture : Cannelle n'est pas un personnage enfantin comme certains des livres de Cathy Cassidy, non, Cannelle est plutôt mature

Cannelle est rousse. Être rousse et s'appeler Cannelle n'a pas été facile pour elle, qui a été mise à l'écart durant toute son enfance. Elle a pourtant connu une sorte de renaissance, passant du statut d'enfant que personne n'aime au statut d'une des filles les plus populaires de son collège. Elle est heureuse, enfin, c'est ce qu'elle croit
Shannon, sa meilleure amie, à ses côtés, elle peut surmonter toutes les difficultés. Ce qu'elle ne sait pas, pourtant, c'est que Shannon est une difficulté

Un jour arrive un nouveau garçon plutôt décalé nommé Sam, qui va se porter d'intérêt pour Cannelle. Ne plaisant pas à sa meilleure amie qui le déteste -parce qu'elle a envie- Cannelle va donc tout faire pour le snober. 
Cependant, de fil en aiguille, elle va se rendre compte qu'elle l'aime bien, ce jeune homme original que rien ne gêne, et qui surtout, arrive à s'assumer alors qu'elle joue constamment un rôle.

En plus de la romance dont parle le roman, le sujet traité est aussi l'acceptation de soi, il faut s'aimer tel qu'on est, s'assumer coûte que coûte, ce que notre personnage va apprendre à ses dépends. 
Puis surtout, le livre parle de l'Amitié. Il m'a d'ailleurs fait pensé à une sorte de Respire (Anne-Sophie Brasme) mais version jeunesse, beaucoup moins fort, mais tout aussi… touchant. L'amitié ici mise en scène entre Shannon et Cannelle et celle d'une dominante/dominée, Cannelle étant, sans surprise, la dominée. C'est un sujet toujours aussi intéressant à suivre, et j'ai trouvé que c'était une très bonne idée d'en parler, surtout venant de Cathy Cassidy. Touchant plus particulièrement un jeune public, elle peut aider, je pense, certaines personnes à se rendre compte de leur situation si ils sont dans la même que celle de Cannelle, et leur permettre d'apprendre à s'assumer, ce qui n'est parfois pas chose aisée

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Sam, qui est assez spécial, bien comme il faut. J'ai également aimé cette amie qui risque de tout chambouler dans le couple Shannon-Cannelle.
Bien entendu, je n'ai pas du tout - du tout - apprécié Shannon, une personne des plus exécrables - aahrg - ; quant à Cannelle, et bien je m'y suis attachée, je l'aimais et ne l'aimais pas, ça dépendait des moments où elle mettait ou enlevait son masque. Parce que oui, même si je l'ai bien supporté dans son ensemble, elle pouvait se montrer parfois agaçante. Je ne comprenais pas et ne voulait pas comprendre l'attachement qu'elle ressentait envers Shannon, j'en avais assez qu'elle n'agisse pas, mais de l'autre côté, je comprenais que trop bien qu'elle soit coincée, qu'elle n'y arrive pas
" Le problème, c'est que la vérité ne suffit pas toujours à effacer les mensonges. Et parfois, malgré toutes nos bonnes attentions, il y a des promesses que l'on ne peut pas tenir. " 

Malgré quelques (petits) événements qui m'ont parue assez "pas possible", le livre enchaîne les péripéties et se lit tout seul, très rapidement

A y réfléchir, j'ai vraiment beaucoup apprécié ce petit roman ! 


Un livre tout doux que j'ai beaucoup apprécié,
qui parlent de sujets intéressants tels que l'acceptation de soi et l'amitié, sans oublier cette touche d'humour et d'amour, fidèle à Cathy Cassidy.
Une très très bonne lecture. 

( 13/ 35)

mardi 17 mai 2016

Fuguer n'est pas jouer

Chronique de Camille 



Fuguer n'est pas jouer







Titre : Fuguer n'est pas jouer
Auteur : Thierry Gouttard 
Éditeur : Salon du Manuscrit / Maison de la fiction
Date de parution : 2014 
Nombre de pages : 257 pages

lu en : mars 2016 





Quatrième de couverture :

Sur le trottoir, Hippolyte s'adossa au bâtiment et alluma une cigarette.
Il sentait à nouveau Barlet lui palper le ventre et s'attarder sur le foie. Il revoyait son visage pâlir, puis se durcir pour se donner contenance. Cela faisait un moment qu'il ne se sentait pas vraiment bien. 
Il n'avait jamais connu cette fatigue, cette sorte de main serrée en permanence qui l'empêchait de démarrer au quart de tour.
Il avait pensé à un problème infectieux torpide, mais après cette petite phrase, jetée par son ami alors qu'il était allongé, nu dans son caleçon à lapins, il se rendait à l'évidence : le verdict serait bien plus sévère.
[...]


Mon avis :

Nous avons reçu ce livre de la part du Salon du Manuscrit, que je remercie énormément pour l'envoi et pour leur confiance. 

Pour dire vrai, ce livre ne me tentait pas réellement, n'étant pas fan du réalisme contemporain mais plutôt adepte de fantastique. Pourtant j'ai été très surprise de ma lecture !

D'abord l'écriture de Thierry Gouttard est très fluide et simple, sa plume augmente le plaisir de la lecture et le livre est très agréable à lire : il se lit tout seul. 

Deux personnages sont mis en scène : Hypollite qui est un médecin malade. Calme et attachant, je me suis vraiment attachée à lui, il m'a beaucoup plu par sa simplicité, sa véridicité. Et il y a Adèle, une adolescente impulsive et rebelle, qui était un peu surjouée. Pourtant nos personnages restaient vrais et crédibles, et les connaissances de médecines citées dans le texte rendaient l'histoire d'autant plus réelle. 

L'histoire également était un peu clichée, les cités, les adolescents, la violence.... Mais ça ne sonnait pas faux, encore une fois j'y ai cru parce que ça restait crédible... Enfin bon, si on oublie les fois où c'était vraiment trop recherché au point que ça en devenait faux

J'ai assisté à plusieurs rebondissements très surprenants dans ce roman, et si ils pouvaient être prévisibles, je ne les ai pas vu venir. Un événement était cependant de trop à mon goût, heureusement il arrive vers la fin du livre, mais je me serai bien passée de cette révélation. J'aurai préféré qu'elle n'existe pas mais ça n'a pas empêché le roman de garder sa simplicité que j'aimais tant. 

Arrive la fin, et j'ai été très triste. Je m'étais vraiment attachée à l'histoire, et surtout à Hypollite. Je suis vraiment contente d'avoir pu découvrir ce livre en tout cas ! 


Un livre simple et agréable, que je conseille à ceux qu'il tente ou à ceux qui veulent faire une pose pour se consacrer à une lecture sympathique ! 

Une lecture très sympathique !





Merci aux éditions Salon du manuscrit !

lundi 16 mai 2016

C'est le Week-end, que lisez-vous ? #38

C'est le week-end que lisez-vous ?




Bonjour à tous !
Nous espérons que vous allez bien ^^
On se retrouve aujourd'hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, nommé C'est le week-end que lisez-vous? On reprend tous les codes du C'est lundi que lisez-vous? sauf que nous publions cet article, comme son nom l'indique, le week-end. C'est le moment idéal de la semaine pour lire et se balader sur la blogosphère ! 
Nous allons vous présenter nos dernières lectures, nos lectures en cours et nos prochaines lectures ainsi que les ajouts dans notre PAL.


Camille :

Bonjour ! j'espère que vous allez bien :).
D'abord désolée pour le manque d'activité du blog et aussi le manque de visites sur vos blogs, j'essaie d'y aller le plus souvent possible, mais c'est compliqué.
En effet, l'oral d'HDA arrive bientôt et le troisième trimestre étant plutôt court, nous enchaînons pas mal d'interrogations. ^^'

Passons à mes lectures :

Ce que j'ai lu la semaine passée :

J'ai lu Harry Potter 2 de J.K. Rowling pour la deuxième fois, j'ai beaucoup aimé ce second tome, bien que ça ne soit pas mon préféré. :) 


Ce que je suis en train de lire :


 En ce moment je lis Comme un livre ouvert de Liz Kessler, que m'a prêté une amie que je remercie. 
La couverture est juste sublime, et pour l'instant j'apprécie bien ma lecture ^^.

Ce que je vais lire en suite :


Ensuite je lirai La couronne de Kiera Cass, que j'ai vraiment très-très-très hâte de commencer ! Faisant parti de la #teamErik, j'ai hâte de voir la suite.

Pauline :
Ce que j'ai lu :

Da Vinci Code, Dan Brown, c'était une très bonne lecture, ce livre est captivant !

Stupeurs et tremblements, Amélie Nothomb que j'ai lu pour les cours, j'ai beaucoup aimé !

Ce que je suis en train de lire :

La planète des singes, Pierre Boulle.

Ce que je vais lire :
Je ne sais pas...