mercredi 27 avril 2016

A comme Aujourd'hui

Chronique de Camille


A comme Aujourd'hui


Titre original : Every Day
Auteur : David Levithan
Date de parution : 2012 (V.O) / 2013 en France
Editeur : Edition Les grandes personnes / Gallimard Jeunesse
Nombre de pages : 438



Quatrième de couverture :


Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, dans une vie différente.
Il s'y est habitué. Il a appris à ne pas s'attacher, à ne pas s'immiscer dans l'existence de l'autre.
Jusqu'à ce qu'il emprunte l'identité de Justin, 16 ns, et rencontre sa petite amie, Rhiannon.
Dès lors il n'y a plus de règle qui tienne. Car A a enfin croisé une fille avec qui il veut rester, jour après jour...

" Je ne savais jamais dans quel corps allait se réveiller A jusqu'à ce qu'il se réveille, et ne l'inventais qu'au début de chaque chapitre. Je pense que le roman fonctionne grâce à cela : moi-même, je ne savais jamais de quoi le lendemain serait fait. " David Levithan.

Un récit d'une originalité facinante, un périple captivant à travers l'adolescence. Un tour de force, par le co-auteur de Will&Will, écrit avec John Green.

" Ce livre est une merveille " - Patrick Ness
" Saisissant, romantique, poignant, étrange et beau à la fois " - The Guardian
" Cette histoire totalement improbable est si bien ficelée qu'on pourrait presque croire qu'elle est vrai " - Ricochet



Citation :

"Chaque jour, je suis quelqu'un d'autre. Je suis moi-même - je sais que je suis moi-même -, mais je suis aussi un autre.
Et c'est comme ça depuis toujours."



Mon avis :

J'ai lu ce livre grâce à Pauline qui me l'a absolument conseillé. J'ai mis du temps à le sortir de ma pal, mais je ne regrette absolument pas de l'avoir fait. Il met la barre haute pour mes lectures de cette année, vraiment très haute.

A n'est pas une personne à proprement parler. Il a le contrôle de ses pensées mais il n'a pas de corps. C'est pour cela qu'il en emprunte un chaque matin, sans savoir qui sera son "hôte", fille ou garçon, malade ou sain, il n'en sait strictement rien. 

L'histoire commence tout de suite. J'ai lu, immédiatement plongée au cœur du roman, ce que racontait A, ce qu'il avait à dire. Il se réveille en une personne, pour lui c'est un jour comme les autres : il va devoir aller au lycée, parler avec ses amis puis le lendemain il oubliera et se retrouvera dans le corps d'une autre personne, et tout recommencera. 
Pourtant ce jour là, il va rencontrer Rhiannon, la petite amie du corps qu'il occupe, et sa souffrance comme sa simplicité vont l'attirer, il va tomber amoureux. Peut importe son corps, Rhiannon va s'immiscer dans toutes ses pensées. Malheureusement pour lui et il le sait, l'amour est impossible. C'est sur cela que va se jouer l'histoire, sur cette intrigue amoureuse impossible entre une fille et A, qui n'est jamais vraiment le même. 

A nous fait voyager, auprès de filles et de garçons, plus ou moins beaux, plus ou moins gros, plus ou moins sympathique. Il vit dans leur famille chaque jour, découvre leurs amis, pour ceux qui en ont. 
J'ai particulièrement apprécié le fait de découvrir toutes ces personnes au travers de notre protagoniste, qu'il nous dévoile, nous montrant leur maux, leur problèmes, un petit bout d'eux à chaque fois. En passant d'obèse à populaire, de dépressive à sportif, A nous dépeint notre monde comme il le voit, et il a souvent raison : notre complexité, "l'amour", la place du physique qu'on le veuille ou non. 
A. A... n'est ni une fille ni un garçon, on ne sait pas ce qu'il est réellement pour tout dire. Il se retrouve aussi bien dans le corps d'une fille que dans celui d'un garçon, tomber aussi bien amoureux d'une fille que d'un garçon. Au début j'associais à A une image masculine, si bien que j'avais un peu du mal à me faire à l'idée qu'il n'avait pas de sexe. Au cours de la lecture j'ai donc essayé de détacher l'image d'homme à laquelle je l'associais et ça a plus ou bien marché. Au final le fait qu'il ne soit Ni Homme Ni Femme m'a même plu ; parce qu'il n'est vraiment ni l'un ni l'autre.

Toujours à penser à Rhiannon, il veut la revoir. Rhiannon est un personnage que j'ai bien aimé mais vraiment sans plus. Je ne lui ai rien trouvé d'extra-ordinaire ; quelques fois elle me plaisait, quelques fois elle m'agaçait. Le fait qu'il ne pense qu'à elle et qu'il agisse quelques fois comme il le faisait me dérangeait, m'ennuyaient aussi. Des fois j'avais envie de secouer A. 

Au cours de l'histoire, je ne pouvais que comprendre certaines des réactions de Rhiannon tout en lui en voulant, je l'aimais d'ailleurs de moins en moins... et alors je me suis sentie tellement, mais tellement égoïste ! Quand j'ai lu la fin, quand j'ai repensé à ce que je voulais, je me suis rendue compte que j'avais été vraiment égoïste, presque comme elle

J'ai été frustrée aussi. Nous assistons à de tels rebondissements !
Au final, 
c'est comme un immense creux ici,
au milieu du ventre. 



Un livre qui parle de nous, d'aujourd'hui, au travers d'un personnage qui vit au jour le jour et nous transporte dans son histoire. Un roman que je conseille à tous !
Un livre qui frôle le coup de cœur de très très près. 

(11/35)

dimanche 24 avril 2016

C'est les vacances qu'allons nous lire ? #9

C'est les vacances, qu'allons-nous lire ?



On se retrouve aujourd'hui pour le rendez-vous littéraire "C'est les vacances ! Qu'allons-nous lire ?" pour les vacances de Pâques ! :) 

Dans ce rendez-vous nous présentons ce que nous allons essayer de lire pour ces vacances.


Coucou !

C'est Pauline, je vous retrouve aujourd'hui pour ce rendez-vous littéraire qu'in publie avec une semaine de retard désolé :/ 
Je vais être la seule à le compléter car Camille est comme vous le savez peut-être si vous nous suivez sur Instagram en vacances en Alsace et elle ne peut donc pas être présente sur le blog cette semaine. ^^



Ce que je vais lire :

  • Harry Potter et la Chambre des Secrets, JK Rowling
  • Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, JK Rowling
  • Sans prévenir, Matthew Crow
  • Stupeur et Tremblements, Amélie Nothomb
  • La Planètes des Singes, Pierre Boulle

Comment se passent vos vacances ? Ou comment ce sont-elles passées ? Qu'avez-vous lu ?

mercredi 20 avril 2016

Elle s'appelait Sarah

Chronique de Camille,
en lecture commune avec
Le Blog Livre d'Honorine


Elle s'appelait Sarah.

Titre : Elle s'appelait Sarah
Auteur : Tatiana de Rosnay
Titre original : Sarah's Key
Traduction : traduit de l'anglais par Agnès Michau
Date de parution : 2006 V.O/ 2007 pour la traduction française
Editeur : Le livre de poche
Nombre de pages : 402
Prix : 6,95€



Résumé :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit.
Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais. Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation.


Citation :

"Vous savez, Miss Jarmond. Faire revivre le passé n'est pas chose facile. On a toujours des surprises désagréables. La vérité est plus terrible que l'ignorance."


Mon avis :

J'ai vu film il y a environ 1 an, et j'avais été très touchée par l'histoire de Sarah. J'ai appris qu'il y avait un livre et c'est donc une amie de ma mère qui me l'a prêté et j'ai mis environ 1 an également à le sortir de ma PAL. Quand Honorine m'a proposé une lecture commune, j'ai donc pu enfin sortir ce livre de ma PAL, et j'en suis très heureuse ; d'autant plus que c'était une bien chouette lecture commune !

L'histoire alterne entre 1942 et 2002
Nous faisons connaissance avec Sarah, une petite fille âgée de 10ans, et de confession juive. Emmenée avec ses parents lors de la Rafle du Vélodrome d'Hiver (d'où l'abréviation "Vel d'Hiv), elle veut à tout prix retrouver son petit frère qu'elle a caché dans le placard de son appartement.
Julia Jarmond est une journaliste de nationalité américaine qui vit en France avec son mari avec qui tout n'est plus comme avant, sa belle-famille, et sa fille qu'elle aime plus que tout. L'Amérique lui manque, et elle est très fatiguée. C'est alors qu'elle va devoir faire des recherches sur le Vel d'Hiv afin de publier un article dessus dans le journal pour lequel elle travaille, le jour de la commémoration de cet événement. 

Julia Jarmond est donc une américaine, maman, âgée de 45 ans. Au début je l'ai trouvée très naïve, très… pleurnicharde. C'est la première fois que je lis un livre dans la peau d'un personnage aussi âgée, et je ne m'attendais pas à tant de fragilité, je crois. 

J'en ai appris beaucoup sur la France à cette période de l'Histoire, pendant l'occupation. Je savais ce qu'était le Vel d'Hiv de nom, je savais à peu près ce qu'il s'était passé. Je savais aussi plus ou moins ce qu'était le régime de Vichy, mais j'ai vu une autre facette de la France peinte dans ce livre. 
Je ne savais pas que le Vel d'Hiv était à l'origine de la déportation d'environ 4000 enfants juifs qui ne sont jamais rentrés chez eux. 
Je ne savais pas que le vel d'Hiv avait détruit autant de familles, autant de gens.
Je ne savais pas que tant de personnes n'avaient pas réagi, n'avaient même pas cherché à comprendre. Et celles qui ont agi, alors elles méritent le plus grand des honneurs.
Oui, Je ne savais pas tout ça.
On décrit tellement la France et ses résistants (que l'on n'admira jamais assez), qu'on oublie que la France était officiellement collaboratrice. Je ne l'ai même pas appris cette année dans le programme de la Seconde guerre mondiale, et je ne connais que très peu de gens qui savent ce qu'est le régime de Vichy. 
"Je me souviens des policiers vous savez. Nos bons vieux policiers parisiens. Nos bons vieux et honnêtes gendarmes. Qui poussaient les enfants dans le bus. Qui hurlaient. Qui donnaient de la matraque." 

Sarah est une petite fille, une personne qui m'a vraiment touchée, toute sa haine et tout ce qu'elle pensait, son histoire m'ont vraiment marqués. J'étais horrifiée par ce qu'elle vivait. J'ai déjà très mal à canaliser mes émotions quand on me parle de génocide, et quand je lis ou voit quelque chose sur la Shoah, je suis transpercée de toutes parts. Mais cette enfant, de 10ans, à qui on doit expliquer.. qui comprend qu'elle ne verra plus ses parents, son chez-soi et qui aura la vie gâchée à tout jamais parce qu'elle a une religion (dont elle doit être fière), parce qu'elle porte une étoile… Je crois qu'il n'y a pas de mot, parce que le plus dur quand je pense à tous ces événements, c'est quand je me dit que ça a réellement existé
J'avais déjà été émue par l'histoire de Sarah dans le film, par les images que je voyais et qui me terrifiaient, mais lire ses pensées m'a déchiré le cœur. Voir tout ça, la Shoah, à travers les yeux d'une enfant obligée de grandir trop vite, qui perd son innocence trop tôt… c'est horrible.
"Sa mère lui avait dit qu'il fallait être fière de cette étoile. Fière d'être juive."

Revenons-en au livre en lui-même. Le roman était séparé en deux "parties", et je ne m'y attendais vraiment pas. La première partie finit si brusquement et l'auteur rejoint si magnifiquement bien les deux que l'on est obligé -oui, obligé- de dévorer la seconde partie. Pour comprendre pourquoi est-ce qu'il y a une seconde partie où Sarah disparaît. 
Je savais grâce au film pourquoi, ce qu'elle est devenu après tout ça. Je crois d'ailleurs que j'aurai vraiment pu pleurer si je n'avais pas vu l'adaptation avant, mais je pense que si j'ai pleuré dans le film, dans cette partie, c'est parce que c'était rendu plus émouvant. 

Si j'ai eu donc du mal avec Julia au début du livre où je me languissais de Sarah, et bien dans la deuxième partie j'ai commencé à l'apprécier de plus en plus. J'aimais la suivre et découvrir les éléments de son enquête. 

J'ai ressenti un vide lorsque j'ai fini le livre, aussi bien pour Sarah que pour Julia, qui nous montre que la vie n'est pas un conte de fée, de son côté à elle aussi. 
Mais surtout pour tous ces enfants, ces gens, ces familles qui ont été victimes de la Shoah.
"Zakhor, Al Tichkah. Souviens toi, n'oublies jamais." 

Alors voilà ce que je dirai à Tatiana de Rosnay, comme William le dit à Julia : "Merci de m'avoir tout raconté". 

Un roman émouvant qui fait en apprendre beaucoup sur le positionnement de la France lors de l'occupation allemande et au moment de la Shoah. Un témoignage qu'il ne faut pas oublier. 

samedi 16 avril 2016

Mon week-end à 1000 + SURPRISE

Article de Pauline
Mon Week-end à 1000 


Salut !
Aujourd'hui je vous retrouve pour vous parler d'un challenge auquel j'ai participé qui s'appelle "week-end à 1000" qui consiste à lire 1000 pages en un week-end. 

Quand, j'ai appris l'existence de ce challenge, il y a quelques mois, j'ai trouvé ce challenge pratiquement infaisable puis voyant presque tous les week-ends des personnes y participer, j'ai commencé à vraiment m'y intéresser et j'avais de plus en plus envie d'y participer à mon tour ! J'ai donc tenté l'expérience pendant le week-end de Pâques !

Et j'ai pensé que pour une fois, je pourrai essayer de vous parler d'une autre façon de mes lectures, pourquoi pas de vive voix ? Youtube est pas mal pour ça non ? ^^ J'ai donc le plaisir de vous présenter ma toute première vidéo Youtube !!! <3





Pour ceux qui n'auraient pas le temps de la regarder mais qui voudrait savoir ce que je prévoyais de lire et ce que j'ai lu, voici le récapitulatif. :)

Ce que je prévoyais de lire :


  • Harry Potter à l'école des sorciers, JK Rowling
  • Le Papa de Simon, Maupassant
  • La Planète des Singes, Pierre Boulle
  • L'année Solitaire, Alice Oseman
Ce que j'ai lu :
Pour un total de 712 pages


Harry Potter à l'école des Soricers de JK Rowling. Un livre que j'ai adoré et que je ne me lasse pas de relire <3
  • L'Année Solitaire, Alice Oseman. Une livre dont j'attendais beaucoup et qui m'a au final vraiment déçu... J'en attendais sûrement trop :(

Bonnes lectures et à bientôt ! <3

jeudi 14 avril 2016

Insaisissable, tome 3.

Chronique de Pauline et Camille 
en lecture commune avec Léna, 
du blog un univers de livres

Ne m'abandonne pas.
/!\ Il s'agit d'un  tome 3, par conséquent et sous peine de vous spoilier les précédents tomes de la saga, nous vous conseillons de ne pas lire cette chronique, et si vous êtes intéressés :



Auteur : Tahereh Mafi
Traducteur : Jean-Noël Chatain
Editeur : Michel Lafon 
Année de parution : 2014V.O et Traduction française format Broché/2015 T.F format poche. 
Titre original : Ignite me. 
Prix grand format : 16€95
Prix format poche : 7€
Nombre de pages : 443 (poche)
Genre : dystopie, science fiction









Quatrième de couverture :


JE SUIS PRISE AU PIÈGE
JE SUIS INSAISISSABLE

JE NE CROIS PLUS EN RIEN
JE M'EN REMET A LUI 

MON CŒUR VACILLE
LA TERRE TREMBLE

ILS COMPTENT SUR MOI
JE NE LES ABANDONNERAI PAS


Prête à tout pour venger ses amis et renverser la dictature, Juliette fait appel à son ennemi de toujours : Warner.
En unissant leurs pouvoirs, elle espère pouvoir sauver leur monde et raviver l'espoir. Un espoir qui ressurgit dans le cœur de Juliette lorsqu'elle entrevoit une humanité cachée chez Warner...
Un espoir qui fait naître en elle un désir interdit. 



Nos avis :

>La chronique de Léna< 

Camille :

"Il me reste un ultime choix, abandonner ou continuer.
Alors je me mets debout". 

J'avais lu les deux premiers tomes de la saga en même temps que Pauline et Léna, qui elles étaient en lecture commune. Pour ce troisième tome je me suis incrustée dans la LC, et nous avons toutes mis très peu de temps à lire ce tome 3 ! Je suis à la fois heureuse de ce dernier tome et triste de quitter Juliette...

  J'ai commencé ce tome avec impatience, et dès le début on est happé par l'histoire par les sentiments de Juliette. Un tourbillons d'émotions si bien décrites qu'elles sont ressenties. 
  Nous assistons par ces pensées à la naissance d'une nouvelle personne, le réveil d'une Juliette plus forte et plus attachante. La Juliette du 1er tome était timide et fragile, la Juliette du 2ème tome était pleurnicharde et agaçante, la Juliette du 3ème tome est celle que l'on a envie de connaître. 
C'est celle qui avance, celle qui en veut, celle pour qui la vengeance est un plat qui se mange froid. 
"La vengeance, 
à mon avis,
ne m'a jamais paru aussi douce." 

  Il y a deux intrigues dans ce tome, la vengeance et "le désir interdit". 

  L'amour tout comme, dit plus haut, les ressentis sont très approfondis, très réalistes, parfaitement exprimés et expliqués. A aucun moment je ne me suis dit "J'ai du louper quelque chose" ou "Mon Dieu ce que c'est agaçant" comme dans le précédent tome. Ici c'était passionnant. Enivrant, oui, enivrant. 
  L'auteur arrive à nous faire tourner les pages, encore et encore en entretenant un suspense des plus horribles à supporter.

  Je reproche cette seule chose à ce dernier tome : Je n'ai pas ressenti autant que je le souhaitais cette idée de revanche sur le monde, de vouloir faire renaître l'espoir dans ce monde détruit. On ne sait presque rien des plans ou des solutions pour y venir à bout sauf vers la fin, là aussi très rapide, presque bâclée
  L'univers est ici aussi, et depuis le premier tome, inconnu et sinistre, on ne sait pas assez de chose. Si le résumé ne nous le dit pas, on ne voit pas -hormis pour ceux qui ont des pouvoirs et encore- que le pays est sous une tyrannie. Comment va le monde ? Comment fonctionne la société ? On pardonne Juliette parce qu'elle se cache, mais j'aurais aimé en savoir plus. 
  C'est dans ce tome qu'à lieu la bataille finale, ce tome est décisif. Sur ce que l'on pense de la saga, sur ce que l'on pense de Juliette et des autres personnages. 

  Pour parler des autres personnages, Warner, dont j'ai rejoint le fanclub (juste au travers du #teamWarner) lors du précédent tome, est vraiment un personnage que j'apprécie. Son petit côté ironique-bienveillant-humoristique-torturé-secret-méchant-gentil-réaliste eh bien je l'aime beaucoup. 
  Ah mais mon personnage préféré de cette saga reste Kenji, il a trouvé sa place dans mon cœur que voulez-vous... 
Risque de spoilers (il faut surligner) - Quand à Adam qui est censé être mort, oh non, mais qu'il est énervant ! Encore pire que dans le deuxième tome. Il a continué sur la bonne lancée... du mauvais chemin. Qui peut encore être #teamAdam après ça ? Même Pauline a changé d'avis, c'est pour dire le niveau d'agacement immense que j'ai ressentit >.<... Par contre j'adore le petit frère - (il faut arrêter de surligner) Fin du risque de spoilers. 

  Débordant d'actions et de bons moments, le roman est aussi plutôt surprenant. J'ai assisté à plusieurs rebondissements, certains dont je me doutais plus ou moins, d'autres qui étaient plutôt inattendus "Ah. D'accord". 

  Le meilleur pour la fin, le point fort du livre : La Plume de Tahereh Mafi dont je ne parlerai jamais assez. Déjà excellente pour décrire les émotions à travers sa plume poétique, nous faisant vivre tous ces moments auprès de Juliette, en tant que Juliette ; Tahereh Mafi montre avec le changement radical de caractère du personnage qu'elle peut aussi bien se placer dans le rôle de quelqu'un de fragile que de fort, montrant à quel point son écriture est un don. J'ai été si heureuse de retrouver ses mots, ses phrases, ses sauts de ligne et ses écritures italiques ! 

J'ai donc un avis positif sur ce troisième et dernier tome, passionnant et addictif ! Oui. J'ai beaucoup aimé ce tome. 

Un excellent dernier tome ! 
(10/35)

Je finis cette chronique en me remémorant tout ce que j'ai pensé des précédents tomes. Ce n'est jamais facile de finir une saga, et quitter la plume de l'auteur tout comme l'univers et les personnages d'Insaisissable est difficile. 

Pauline :

« Je songe alors que les paroles sont des créatures imprévisibles »

Je souhaitais lire ce livre depuis très longtemps mais j'ai attendu que Léna du blog Un Univers de livres se le procure pour le lire en lecture commune avec elle <3 Je tien d'ailleurs à te remercier, Léna pour ces trois lectures communes géniales que j'ai faîtes avec toi qui en plus de m'avoir fait découvrir une super série m'ont permis de connaître une adorable bloggueuse !

Dans ce dernier tome, nous retrouvons Juliette juste après le rebondissement final du deuxième tome (SPOILER destruction du Point Oméga), et petit à petit on voit jaillir en elle quelque chose de nouveau, l'espoir. On découvre donc les premières pages, une nouvelle Juliette plus confiante et combative. De plus elle découvre chez Warner une partie de sa personnalité qu'elle ne connaissait pas. Serait-elle en train de tomber amoureuse de lui ? Et Adam dans tout ça ?

Tout d'abord, j'ai trouvé ce troisième tome très réussi, les sentiments de Juliette sont décrits à la perfection, l'histoire est surprenante et il y a des rebondissements énormes. Mais il y avait un petit problème de rythme, certains passages étaient trop axés sur les sentiments des protagonistes et nous avions toujours la même rengaine du «  je t'aime moi non plus » entre Warner, Juliette et Adam... De plus, les actions étaient parfois trop rapides et la fin un peu parachutée.

Par contre, j'ai adoré les personnages qui ont tous une personnalité hors norme, recherchée et précise pour un roman. Chaque personnage est unique et authentique. Et devinez quoi ? Après trois tomes, j'ai enfin apprécié Warner, je l'ai même adoré ! C'est un personnage coup de cœur. Juste pour découvrir ce genre de personnage je vous conseille cette série.

En ce qui concerne le style de l'auteur, il est toujours aussi époustouflant, peut-être même plus que dans les tomes précédents ! J'adore le style de Tahereh Mafi, elle arrive parfaitement à nous transporter dans son univers.


Pour conclure, Insaisissable ne m'abandonne pas est un excellent roman, plein d'émotion et de sentiments avec des personnages extraordinairement authentiques mais avec quelques petits problèmes de rythmes. Je vous recommande cette trilogie de tout cœur, je pense qu'elle pourrait plaire à beaucoup !
















mardi 12 avril 2016

Le feu Secret

Chronique de Camille


Le Feu Secret
UNE GUERRE CONTRE LE DESTIN

UNE COURSE CONTRE LE TEMPS






Titre original : The Secret Fire
Auteurs : C.J. Daugherty & Carina Rozenfeld
Année de Parution : 2015
Maison d'édition : Robert Laffont
Traduction : Traduit de l'Anglais par Frédérique Fraisse et Frédérique Le Boucher
Nombres de pages : 477 pages
Genre : Fantastique



Lu en : Mars 2015




Quatrième de couverture :

Taylor Montclair, une fille tout ce qu’il y a de plus normal,
Mène une vie sans histoire dans la petite ville de Woodbury, en Angleterre.
Sacha Winters, un ténébreux garçon nimbé de mystère, habite à Paris.
Alors que Taylor est impatiente d’intégrer l’université d’Oxford,
Sacha, lui, se contrefiche de ses études… et pour cause :
Il connaît la date exacte de sa mort, et celle-ci approche à grands pas.
La mort de Sacha entraînera la réalisation d’une prophétie ancestrale
Qui plongera le monde dans le chaos.
Taylor est la seule qui puisse la sauver,
Mais ni elle ni lui ne le savent : ils ne se sont jamais rencontrés.

Une mer de plusieurs centaines de kilomètres les sépare.
Des puissances démoniaques sont prêtes à tout pour empêcher leur alliance.
Ils ont huit semaines pour se trouver et vaincre le destin.

Citation :

" Le moment est venu de commencer ta nouvelle vie, de combattre le mal et de sauver le monde. N'oublie pas ta brosse à dents. "

Mon avis :

Ce livre me tentait énormément depuis sa sortie, et je l'ai acheté au salon du livre de
Montreuil l'année dernière, voilà ce que j'ai pensé du roman :

J'avais déjà découvert la plume de Carina Rozenfeld dans le tome 1 de Phaenix, qui fut une bonne lecture mais jamais celle de C.J. Daugherty, célèbre auteure de la saga Night School (qu'il faudrait que je lise mais ça ne m'attire pas tant que ça..). Au travers d'une narration partagée entre Sacha et Taylor, on découvre la plume des deux auteures ensemble très agréable à lire, qui m'a aussi bien fait voyager en France qu'en Angleterre. 

Nous suivons dans ce roman l'histoire de Taylor, une jeune anglaise modèle et de Sacha, un jeune français rebelle. Du déjà-vu dans les caractères, pourtant le fait qu'ils soient de nationalités différentes rajoute une petite touche d'originalité.
Continuons. 
Les deux personnages vont entrer en contact via internet et apprendre à se connaître, sans savoir qu'en réalité tout était prémédité, car un étrange secret lie ces deux jeunes gens

Tout en suivant la vie plus ou moins anodine de Taylor et Sacha -plus pour l'une et moins pour l'autre- nous assistons à plusieurs révélations, aussi bien en France où Sacha est lui même un mystère, qu'en Angleterre où Taylor découvre petit à petit des choses étranges... 
On est maintenu en haleine devant tant de mystères, on veut découvrir et trouver le pourquoi du comment, le suspens est présent tout au long du livre

Le roman est comme un puzzle dont on assemble les pièces une par une, au fur et à mesure de la lecture, ce que j'adore. 
Pourtant quelque chose ne m'a pas convaincu dans le livre, peut-être que je m'attendais à un autre genre d'histoire en vue des signes astrologiques présents sur la couverture, peut-être plus à une histoire qui parle de "complot" et un peu moins fantastique. Cela ne m'a pas empêché d'apprécier pleinement ma lecture, mais voilà, je m'attendais à mieux

J'ai beaucoup aimé les deux personnages. Ils n'ont rien de marquant ni de particulièrement original, mais ils sont attachants, et j'ai beaucoup aimé les découvrir. Ils sont complémentaires, et font de très bons "équipiers". J'ai hâte de voir ce que va devenir leur relation après (haha). 

La fin nous arrête brusquement dans notre élan, j'ai hâte d'avoir la suite entre les mains !

Une bonne lecture. :)

(9/35)



dimanche 10 avril 2016

Bilan du Mois de Février et Mars 2016

Bilan du Mois de Février et Mars 2016.




Dans ce rendez-vous littéraire, nous allons vous donner le nombre total de pages lues ce mois-ci ainsi que tous les livres que nous avons lu et nos avis dessus ainsi que d'autres petites choses comme des statistiques et un petit récapitulatif

 Camille : 

- Nombre total de pages lues en février : 980 pages
- Nombre de livres lus en février : 3 romans (et 5 mangas) 
- Nombre d'articles postés en février : 4 articles (dont 3 chroniques et 1 #dulivreaufilm)

- Nombre total de pages lues en mars : 2692 pages
- Nombre de livres lus en mars : 7 livres (et 1 manga) 
- Nombre d'articles postés en mars : 4 articles (4 chroniques) 

Livre lus  :

Février :

    
- L'adieu à Lila de Colline Hoarau (>ma chronique<). Un partenariat sympathique :)
- Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay, un livre très touchant lu en lecture commune avec Le Blog-Livre d'Honorine :D
- Les Messagers des Vents de Clélie Avit, un livre à l'univers très original mais qui ne m'a malheureusement pas satisfait...
Un petit mois avec seulement 3 lectures, dont une déception.


Mars :

   
  
 - Beyond tome 1 : Evasion, de Lena Walker. Un livre reçu de la part de l'auteur, que j'ai beaucoup apprécié !
- Sans nouvelles de Gurb de Eduardo Mendoza que j'ai lu pour mes cours de Français, c'est un livre qui m'a fait sourire (pour l'humour et non pour l'amour), et c'est rare. C'était une lecture très agréable !
- A comme Aujourd'hui de David Levithan que Pauline m'a prêté. C'est une lecture qui frôle le coup de cœur, vraiment. 
- Fuguer n'est pas jouer de Thierry Gouttard, que nous avons reçu en partenariat. Je suis très surprise de cette lecture qui s'est révélée très sympathique !
- Le Feu Secret de Carina Rozenfeld et C.J. Daugherty. Une lecture avec une bonne idée d'histoire que j'ai beaucoup aimé lire, mais sans plus. 
- Ma Raison de vivre de Rebecca Donovan. Ce livre est, je crois bien, un coup de cœur. Je ne pensais qu'à lui quand je ne le lisais pas, donc je pense que oui, c'est un coup de cœur. 
- Le Dernier Royaume Acte IV de Morgan Rhodes. Cette saga ne me lassera jamais, et elle n'est pas encore fini. Un coup de cœur pour le quatrième tome d'une de mes sagas favorites ! 
 Un mois rempli en lectures (7) et en surprises avec notamment 2 coups de cœur !




Meilleur livre du mois :

Février : Pour ce mois, je dirai que la meilleure lecture a été, sans hésitation, Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay
Mars : J'hésite beaucoup entre le 4ème tome de ma saga de coeur, ou entre le premier tome d'une nouvelle saga... Je ne peux pas départager ! Alors il y en a deux : Ma Raison de Vivre de Rebecca Donovan et Le dernier Royaume Acte IV de Morgan Rhodes

Une jolie citation :

"Faire revivre le passé n'est pas chose facile. On a toujours des surprises désagréables. La vérité est plus terrible que l'ignorance". Elle s'appelait Sarah.

"Je suis tombé amoureux d'individus en raison de ce qu'ils manifestaient d'unique. Je sais que la plupart des gens ne fonctionnent pas selon cette logique, et pourtant, elle me paraît la seule valable." A comme Aujourd'hui. 

Plus grande surprise du mois :

Aucune surprise pour le mois de février, mais le mois de mars en est rempli ! 
Je dirai pourtant que la plus grosse surprise de ce mois fut "Fuguer n'est pas jouer" de Thierry Gouttard je ne ne m'attendais vraiment pas à autant apprécier. 

Une déception ?

Pour février j'ai une déception, il s'agit des Messagers des vents de Clélie Avit ;
autrement pour mars que de bonnes lectures, mais si je devais choisir la moins bonne lecture du mois (qui n'est pas une déception !) ce serait le feu secret.

Le personnage du mois :

Pour février, le personnage du mois est sans aucun doute Sarah de Elle s'appelait Sarah, parce que c'est un personnage poignant, qui nous fait suivre beaucoup d'horreurs à travers ses yeux qui s'emplissent de haine petit à petit.


En Mars, il y a beaucoup de personnages qui m'ont marquée. Il y a d'abord Gurb (Sans nouvelles de Gurb) qui est juste hilarant, A (A comme Aujourd'hui) qui est très philosophique, Evan (Ma raison de vivre) qui est vraiment trop gentil et trop mignon ; et Hipollite (Fuguer n'est pas jouer) qui est très attachant. Je pense que ce mois-ci mon cœur penche plus pour Hipollite, oui, Hipollite parce que je l'ai beaucoup aimé, et pas pour son côté complexe ou réfléchi comme pour les autres.




Un livre une émotion :

En février Elle s'appelait Sarah m'a fait ressentir de la tristesse, beaucoup de tristesse, mais aussi de la colère, de l'indignation, de l'incompréhension.


En Mars Sans Nouvelles de Gurb m'a fait rire, vraiment sourire d'hilarité. J'ai aussi sauté de joie en lisant la fin du Dernier Royaume acte IV, puis j'ai beaucoup réfléchi en lisant A comme Aujourd'hui. J'ai aussi été heureuse tout au long de ma lecture de Ma Raison de Vivre, enfin, Fuguer n'est pas jouer m'a fait respirer. Mais pour cette catégorie un livre une émotion, je choisirait A comme Aujourd'hui, qui m'a mis dans un grand état de réflexion sur tout, sur moi même, sur les autres...

L'auteur du mois :

Février : Je dirai Tatiana de Rosnay, parce qu'à un moment, elle relie deux fait d'une telle façon dans livre, si brutalement sans que l'on n'en s'aperçoive tout de suite que je me suis dit "ouah".


Mars : Je pense que c'est David Levithan, car il a une écriture très belle et presque poetique, il y a une morale dans ce qu'il dit, et ça j'apprécie.
L'Univers du mois :

Février : Si j'ai été déçue par le livre, je soutient l'idée que l'univers des Messagers des Vents est superbe. Très réfléchi, sans fausses notes, j'ai vraiment beaucoup aimé le découvrir.

Mars : Sans aucun doute, le meilleur univers du mois est celui du Dernier Royaume.. *0*



LE couple du mois :

Février : Celui des Messagers des Vents, même si il ne m'a fait ni chaud ni froid.

Mars : Je pense que c'est celui de Ma Raison de Vivre, même si il y a un autre couple qui s'est enfin plus ou moins formé (enfin!) et dont je suis littéralement fan...

Le petit plus du mois :

Février : Niveau cinéma il n'y a pas vraiment de film qui m'ait marqué, autrement je suis entrée ce mois-ci dans une période musicale Eminem ^^. J'ai aussi continué ma lecture des mangas DragonBall qui sont vraiment géniaux et plein d'humour ! Je rigole vraiment en lisant ces mangas.
Mars : En ce qui concerne le cinéma, je parlerais de Zootopie, qui est un dessin-animé extra qui trône maintenant parmi mes préférés. Qu'est-ce que j'ai ri ! Autrement pour mars, j'ai continué à écouter Eminem tout en entrant dans une période Supertramp, dont j'aime beaucoup les chansons ^^. J'ai aussi eu un coup de coeur pour le manga One puch Man qui est extra !


 
Voilà ! C'est tout pour ce(s) mois-ci ! J'espère que vous aurez passé un bon mois de mars et je vous souhaite un excellent mois d'avril à venir. Pauline vous réserve d'ailleurs une surprise ^^


Pauline :


Je vais vous faire un bilan pour les deux mois car je ne me souviens pas exactement des livres que j'ai lu mois par mois...

Nombre de livres lus :8
Nombre de pages lus : 2295



Livres lus :




  •  The book of Ivy, Amy Engel c'est un livre que j'ai vraiment adoré, l'histoire était pleine de suspens et les personnages recherchés.
  • Charlotte, David Foenkinos. un excellent roman sur la Deuxième Guerre mondiale, racontée d'une manière particulière et intéressante !
  • Poèmes contemporain. C'est un livre que j'ai lu pour l'école et je l'ai trouvé très intéressant, ça m'a vraiment changé de mes lectures habituelles.
  • Cachés, Sharon Dogar. Un excellent complément du Journal d'Anne Frank.
  • Un sac de billes, Joseph Joffo. Un magnifique témoignage, plein de vie. 
  • L'année Solitaire, Alice Oseman. J'ai été un peu déçu par ce livre, je m'attendais à quelque chose de plus passionnant...
  • Harry Potter à l'école des Sorciers, J.K Rowling. Je l'ai bien sûr encore une fois adorée ! 
  • Les Petites Filles modèles, la Comtesse de Ségur c'était une bonne lecture et je suis contente de l'avoir enfin sorti de ma PAL
Meilleur livre : 

Oh c'est vraiment trop difficile de choisir ! ^O^j'ai  lu tellement de bon livres ! The book of Ivy, Charlotte et Cachés auraient leur place ici mais je vais dire Un sac de billes

C'est un excellent livre que j'ai savouré de la première à la dernière page, l'écriture est d'une grande beauté, j'ai rarement lu une plume de ce genre, elle avait quelque chose vraiment beau, authentique et vivant. C'est peut être lié au fait que ce soit une auto-biographie ? Je ne saurais vous dire mais une chose est sûr : je relirais des livres de Joseph Joffo juste pour retrouver sa plume !

Plus grande surprise ?

 Poèmes du monde contemporain ! Je ne pensais pas autant aimé les différents poèmes ! ^^


Plus beau couple ?

Bishop et Ivy ! <3

Futur époux :

Hagrid ! Non je rigole xD plutôt Bishop de The Book of Ivy !

Une déception ? 

L'Année Solitaire, je m'attendais vraiment à plus...

Le personnage :

Charlotte qui est d'ailleurs une artiste qui a vraiment existé, j'ai beaucoup aimé découvrir son histoire et son oeuvre artistique m'a beaucoup plu.

L'auteur du mois :

Joseph Joffo comme je vous ai dit j'ai adoré sa plume !

On vide nos PAL :


Nous organisons un challenge on vide appelé On vide Nos PAL sur Intagram  qui consiste à lire un nombre de livre choisi étant dans sa PAL. Le challenge se déroule juqu'à septembre vous pouvez toujours y participer s'il vous plait ! (Vous n'êtes pas obligés d'avoir un compte Instagram pour y participer ;) )

Pauline : 6 / 50

Catégorie : 50 livre et +


Statistiques (mois de mars uniquement) :

Nombre total de pages vues sur le blog : 
 2068 pour un total de 39 524 pages vues au total !


Chroniques les plus vues : 

Les Petites Reines
Beyond


Nombre de chroniques postées ce mois-ci : 6

(Les Messagers des Vents / Flocons d'Amour / L'Adieu à Lila (ou ici) / Si c'est un Homme / Beyond tome 1 (ou ici) / Les Petites Reines)

Prochainement sur le blog...

Les chroniques de : 
-Insaisissable : ne m'échappe pas de Tahereh Mafi
- A comme aujourd'hui de David Levithan 

Un article sur :
-C'est les vacances qu'allons nous lire ?
-Le week à 1000 de Pauline 

Et bien sûr quelques c'est le week-end que lisez-vous! ;)



Bon mois d'avril à tous ! Et bonnes vacances à la zone A et B !